SWIFTER COTTAGE :

 

Bienvenue sur notre site :

Via ce site , nous voulons vous informer sur notre élevage des moutons de la race Swifter.

 

Historique :

Nous avons débuté notre élevage en 2001, avec six brebis .

La deuxième année, nous avons acheté un bélier et six brebis Swifter .

Nous avons donc rapidement opté pour la race Swifter, qui a beaucoup d'avantages .

Cette race a été créée en Hollande, à l'université agricole de Wageningen, à partir d'un bélier Texel, et d'une brebis laitière Flamande .

 

Cette race a comme caractéristiques :

- excellentes qualités maternelles.

- caractère très doux

- haute prolificité

- longue saison fertile

- haute production de lait

- bonnes qualités bouchères

Les Swifters adultes (à partir de la deuxième année) donnent une moyenne de trois agneaux par brebis. Les antenaises (brebis d'un an) peuvent agneler déjà la première année, sans perte d'évolution ultérieure.

 

CARACTERISTIQUES DE LA RACE :

- Selon le Hollands Stamboek ( Studbook Hollandais) :

Bonne qualité d'abattage, suffisamment de production laitière, bonne qualité des pattes, et bonne production de viande . Les brebis doivent pouvoir élever leurs agneaux, avec une bonne croissance . Avant, l'accent était mis sur la prolificité . Maintenant , on favorise plutôt une meilleure musculature . Une portée de 4 agneaux n'est plus un but en soi. Ceci est trop contraignant pour l'éleveur et il est clair qu'une portée de 3 agneaux pousse mieux, puisqu'il y a plus de lait par agneau. L'objectif est donc que la brebis puisse facilement élever trois agneaux avec une bonne croissance .

Le Stamboek n'est pas contraignant vis à vis de l'éleveur et lui laisse la liberté . les uns vont oeuvrer pour plus de prolificité, les autres pour plus de musculature .Le futur montrera quelle direction il faut suivre .

- Selon le Kleine herkauwers Vlaanderen ( Petits Ruminants)(Studbook Flamand) :

C'est surtout l'aspect économique qui prime .L'objectif est d'avoir une brebis, avec une longue durée de productivité et mère d'agneaux d'abattage .Le Swifter est un mouton de production et moins un mouton de viande. Les brebis doivent rester suffisamment grandes .Selon le classement SEUROP , le Swifter se classe dans la classe R. Importants sont un dos large et fort. Les caractéristiques suivantes sont importantes pour de bonnes brebis mères :

- quantité maximale de kg. de viande par brebis et par an.

- haute prolificité

- haute production de lait

- bonne qualité de carcasse

- caractère doux

- haute longévité

Dans l'aspect extérieur sont importants : une tête longue et fine, avec une queue courte et sans laine. De préférence, une laine blanche avec fourrure bien dense, et peu de laine au ventre .Des animaux avec taches noires, ou complètement noirs sont acceptés.

Le but de la sélection est de produire une race productive et économique, qui en combinaison avec un bélier d'une race de viande peut produire le plus de kilos de viande par brebis d'une façon économiquement responsable et en préservant le bien-être de l'animal.

 

Depuis le début, notre élevage est exempt de Maedi-Visna.

MAEDI-VISNA :

 . La maladie est caractérisée par des problèmes pulmonaires (Maedi) et des méningites (Visna). Par ailleurs, elle provoque des inflammations articulaires et des atteintes des pis (mammites).La mammite pose problème dans l'élevage ovin. Les élevages non exempts de Maedi, ont bien plus de pertes de brebis par mammites, qui pour une partie importante sont dues au Maedi. Bien avant que les signes cliniques de mammites apparaissent, la production de lait est déjà en chute libre .

Tous les deux ans, il y a une prise de sang chez tous les animaux pour confirmer le statut exempt de Maedi

SCRAPIE (TREMBLANTE DU MOUTON) :

Tous nos béliers sont ARR-ARR ( exempt de risque de tremblante du mouton 'Scrapie')

 

On a constaté chez les Swifter et Texel que la sensibilité à la tremblante du mouton (scrapie) est déterminée génétiquement . L'allèle ARR est couplé à la résistance à la tremblante .

Les moutons homozygotes pour l'allèle VRQ (VRQ-VRQ) sont les plus sensibles . Chez les moutons VRQ-ARR , l'allèle ARR est dominant.

Ceci a fait décider en 1997  le Swifter stamboek hollandais de n'accepter que des béliers exempts de l'allèle VRQ. Depuis 2004 ne peuvent plus être utilisés que des béliers ARR-ARR dans les élevages, qui produisent du matériel de reproduction.

Tous nos animaux sont ARR-ARR, et nous avons une reconnaissance d'élevage de statut 1 par l'AFSCA.

 

MICROPHTALMIE :

Tous nos animaux sont exempts de facteur de cécité (microphtalmie). Ceci est une affection génétique qui existe dans la race Texel, et donc aussi chez le Swifter. C'est un caractère récessif.

 

MYOMAX :

 

Depuis 2008, nous tendons à avoir un cheptel Myomax Gold.

Depuis quelques années, tous nos animaux sont double Myomax, ce qui fait que tous les agneaux sont également double Myomax. Le gène Myomax, qui provient de la race Texel, encode pour plus de muscle et moins de graisse, ce qui augmente le poids de la carcasse et favorise la croissance .( plus de croissance pour quantité égale de nourriture).

 

MYOMAX :

Depuis un certain nombre d'années, les moutons Néo-Zélandais sont testés sur la présence du gène Myomax. Ce gène est présent dans différentes races ovines . Un porteur du gène seul (M) aura  5 % en plus de musculature au niveau du dos et des cuisses, et 7% moins de graisse. Un porteur du gène double(MM) aura 10% de musculature en plus et 14% de graisse en moins .

VLEESLAMINDEX = INDEX DE VIANDE

 

Depuis quelques années; le Hollands Stamboek a introduit la notion de VLI (Vleeslamindex = Index de Viande pour les agneaux)

 

Le but est d'améliorer génétiquement la qualité viandeuse .

Le NSFO (Nederlandse Schapen en geitenfokkers organisatie ) (www.nsfo.nl) (organisation Néerlandaise des éleveurs ovins et caprins) a depuis 2009 développé un index pour la qualité de viande .

Le but de l'index est d'obtenir une qualité de viande meilleure et plus uniforme par le biais de la sélection. Ceci veut dire  qu'on utilise des mesures afin de sélectionner des animaux qui obtiennent des scores plus hauts que la moyenne en croissance, épaisseur de muscle du dos et des cuisses, et épaisseur de couche de graisse.

En utilisant ces animaux pour l'élevage, on a pour but d'avoir une qualité et quantité optimale de viande, à coût moindre et d'obtenir une qualité de carcasse uniforme.

Entre mars et septembre 2009 3800 agneaux ont été scannés (avec mesure de muscle et de graisse) dans une centaine d'élevages. Différentes races ont participé, avec entre-autres le Swifter.

 

Tous les ans un expert du NSFO vient expertiser et scanner tous les agneaux. Les agneaux mâles susceptibles d'être vendus comme béliers reproducteurs sont expertisés et recoivent une valeur pour la qualité musculaire (BSP) et des aplombs (BNW)

Pendant le scannage tous les agneaux sont pesés, et par échographie l'expert détermine l'épaisseur du muscle du dos et l'épaisseur de la couche de graisse.

Les résultats ont été traduits en qualité d'élevage . Les trois valeurs (croissance, muscle et graisse) sont mises dans un index . La moyenne de l'index de viande est de 100. Un agneau avec un index supérieur à 100 a donc de meilleures qualités comme agneau de boucherie qu'un agneau avec un index moindre .

Entre les races par contre, les index ne peuvent être comparés.

Les caractéristiques sont-elles génétiques ?

Après analyse des résultats, on a trouvé les valeurs suivantes :

Epaisseur du muscle : 0.37 = 37% des différences est génétiquement déterminée

Croissance par jour  : 0.49= 49% des différences est génétiquement déterminée

Couche de graisse : 0.35 = 35% des différences est génétiquement déterminée

Ceci veut donc dire que 37% de la musculation est déterminée par la génétique et 63% est déterminée par des facteurs liés à l'environnement. Ceci signifie qu'il y a donc parfaitement moyen d'orienter le sens de son élevage vers une meilleure qualité.

Comment se forme l'index :

L'index combine la qualité d'élevage des différents éléments (croissance, graisse et muscle)

Index = a x croissance + b x muscle - c x graisse

Selon les races les valeurs de a,b et c peuvent varier selon les buts de la commission de race .

Les 3 facteurs peuvent être changés dans les différentes races ( certaines races optent pour moins de graisse, d'autres pour plus de croissance ).

Comment utiliser l'index en pratique :

En utilisant pour l'élevage des animaux à index élevé, vous pouvez gagner 2€ par an . Ceci est le gain en nourriture pour arriver au même poids . ici, on ne tient pas encore compte du poids plus élevé.

En utilisant un bélier avec index élevé, vous pouvez améliorer la qualité et le rendement de tout votre élevage .

En analysant chaque année les résultats des descendants d'un certain bélier, le stamboek va adapter son VLI (index de viande) vers le haut ou vers le bas, et la crédibilité de l'index augmente chaque année.

Entretemps, les valeurs d'index de prolificité et de musculation ont été corrigés vers des valeurs plus réalistes. Un index de 100 est la moyenne pour les deux index;

 

ENTEROTOXEMIE :

 Tous nos agneaux sont traités avec Heptavac P ( contre le Clostridium et contre la Pasteurellose ). Ils reçoivent une première injection à trois semaines et une seconde a sept semaines .

Les brebis sont traitées par rappel six semaines avant la mise-bas.

 

FIEVRE CATHARRALE DU MOUTON (LANGUE BLEUE):

En 2017 tous les animaux ont été vaccinés par précaution, puisque des foyers infectieux sont présents au Nord de la France.

 

STUDBOOKS :

Tous nos animaux sont inscrits au Pédigrée Swifter Hollandais et également au studbook Swifter Flamand (KHV = Kleine Herkauwers Vlaanderen) . Nous sommes membres de la Ficow et de l'Aweoc.(Association Wallonne des Ovins et caprins) et avons été juges aux concours Swifter de l'Awéoc.

Nous sommes membres la commission raciale Swifter au sein des Kleine herkauwers Flamands ( petits Ruminants).